CGT SPB Midi-Pyrénées

Humeur syndicale n° 9 - novembre 2010



« Pour asseoir son autorité et tenter de placer les salariés en situation d’autoexploitation, le management moderne pratique la déstabilisation systématique.
Il s’emploie pour cela à créer un climat hostile : les travailleurs ne doivent pas se sentir chez eux dans l’entreprise ; ils ne doivent pas se trouver en situation de maîtriser leur travail ni de développer, avec leurs collègues, leur hiérarchie ou même leurs clients, des relations de complicité qui leur permettraient de s’économiser.
Des réorganisations permanentes, une mobilité imposée, des déménagements renouvelés aboutissent à une perte des repères professionnels, à des désapprentissages successifs.… »
Ainsi s’exprime Danielle Linhart directrice de recherche au CNRS dans un article récent.
Cela ne vous rappelle t-il pas un film déjà vu une séquence déjà vécue ?

emailVersion imprimable de cet article imprimable