CGT - SUD - SU CEIDF - 22/04/2010

La grève est reconduite vendredi 23 avril

grève,

Paris, le 22 avril 2010,

Cher(e)s collègues directeurs et directeurs adjoints d’agence,

Grâce à votre action quotidienne et celle de vos équipes au cours de l’année 2009, le PNB de notre entreprise a progressé de 17 % par rapport à l’année 2008. En tant que directeur d’unité, vous êtes doublement victime des décisions du directoire :

- A titre personnel, et comme tous les salariés de l’entreprise, vous subissez l’effondrement de la rémunération aléatoire, intéressement et part variable ainsi que de votre bonus managérial.
- A titre fonctionnel, votre hiérarchie vous fait endosser, vis-à-vis de vos équipes, la responsabilité de cette politique managériale et salariale.

Comment allez-vous demain motiver vos équipes ?
Serez-vous demain personnellement responsable de l’éventuelle non-atteinte des objectifs de votre unité démobilisée ?
Votre fonction d’encadrant ne vous prive pas de votre libre arbitre et votre conscience individuelle.

Vous pouvez recouvrer votre réelle fonction de manager en soutenant activement, et de manière responsable, la légitime action engagée depuis plusieurs jours par des centaines de salariés et de cadres. Votre implication aura force d’exemple auprès de vos équipes !

Contrairement à de nombreuses entreprises du groupe (Caisses régionales, GCETECH, NATIXIS…) qui versent un intéressement supérieur à 3 000 € par salarié, le directoire de la CEIDF a fait le choix de ne pas récompenser nos efforts commerciaux.

Votre présence à l’Assemblée Générale demain
vendredi 23 avril à 10 h à Mornay
constituera un message fort à l’attention du directoire.

L’Assemblée Générale des salariés et cadres en grève.
L’intersyndicale SUD-CGT-SU

PS : contrairement aux allégations du directoire, ce mouvement est responsable et exemplaire et aucune dégradation n’a été commise.

emailVersion imprimable de cet article imprimable