Benchmark

Les salariés de la Banque Populaire Loire et Lyonnais en grève contre le benchmark !



Avec la nomination de dirigeants issus des Caisses d’épargne à la BP2L sont arrivées les méthodes commerciales et de management directement inspirées du benchmark.

A l’appel de la CGT, de la CFDT et de la CGC les salariés étaient en grève le jeudi 4 avril avec rassemblements aux sièges de Lyon et Saint-Etienne pour refuser la mise en place de ces méthodes, la dégradation de leurs conditions de travail et défendre la qualité de leur relation commerciale avec les clients.

Prés de 50% du personnel présent était en grève et 25% des agences fermées.

La CGT des Caisses d’épargne de Loire Drôme Ardèche et de Rhône Alpes sont venus apporter leur soutien (solidarité appréciée par les collègues en grève) et leur témoignage.

En effet, ni les médias ni la justice ne peuvent en eux-mêmes changer les choses et remplacer le nécessaire rapport de force – ce n’est d’ailleurs pas leur rôle.

Plus que jamais, la mobilisation et l’unité des salariés sont seules en mesure de repousser les prétentions patronales.

Notre force c’est notre nombre !

PDF - 316.1 ko
Grève BP2L 2013 04 04
emailVersion imprimable de cet article imprimable