CGT CERA - 30/11/2012

Part variable 2013... 1er volet



La CGT réaffirme son opposition à tout système d’individualisation de la performance et de rémunération variable qui permet aux patrons de poursuivre une logique d’austérité, par une dévalorisation du travail et une détérioration des conditions de travail.
Pour rappel la part variable et autres éléments aléatoires peuvent représenter jusqu’à 25% de la rémunération fixe. Ces rémunérations viennent en substitution de la revalorisation pérenne des salaires de base depuis de nombreuses années. Les salariés ont ainsi perdu 25% de pouvoir d’achat en 25 ans.

emailVersion imprimable de cet article imprimable