Note nationale 11/2011

Conditions de travail : salariés en danger !

19 avril 2011

Aujourd’hui, dans les caisses d’épargne, les conditions de travail détruisent la santé des salariés jusqu’à l’insupportable !
Le suicide de deux de nos collègues (à CAZ et BFC), la tentative récente de suicide d’une salariée de la CE BPL, les nombreux actes de désespoir de ces dernières années, les dépressions, les prises
d’anxiolytiques, le haut niveau des arrêts maladie traduisent tous une détresse et une souffrance au travail intolérable.

Employé, technicien, cadre, nous sommes tous concernés.
Ensemble nous devons dire l’urgence de solutions réelles et pérennes !

En juillet 2009 était signé un accord « diagnostic stress ».
La CGT (seule) ne l’a pas validé : pour nous l’heure, déjà, n’était plus au diagnostic mais à l’urgence d’agir et de mettre en oeuvre des solutions concrètes et durables.
Depuis, encouragées par la fusion BPCE, les directions ont continué à aggraver les conditions de travail des salariés tout en connaissant pertinemment les risques pris et les conséquences sur la santé des personnels.
La CGT accuse : charge de travail, pression commerciale, méthode de management, horaires, organisation du travail, sous effectif, individualisation, benchmark et mise en compétition des salariés et des unités de travail organisent l’isolement, le stress, la détresse, nourrissent la souffrance.

Le vendredi 13 mai s’ouvrent (enfin) des négociations sur les conditions de travail.

Ce jour là, la CGT appelle l’ensemble des salariés et les organisations
syndicales à se mobiliser pour exiger :

  • que cesse le déni patronal sur les conditions de travail,
  • la tenue de vraies négociations avec obligation de résultats,
  • que les employeurs assument leur obligation en matière de santé physique et mentale des salariés.

Toutes et tous en grève le vendredi 13 mai matin !

PDF - 64 ko
note nationale 2011 11 - Tract Conditions de travail